samedi 12 novembre 2011
par  Antoine Désir, Robert Sebille

Qu’est-ce que XLNU ?

XLNU est un langage de modélisation de situations complexes, notamment pour les cas où interviennent différents métiers, services et/ou départements. Il se situe entre les besoins des utilisateurs et les langages formels de modélisation informatique, comme UML et BMP. Bien qu’inspiré en grande partie d’UML, XLNU’s Not Uml : il se distingue de langages comme UML ou BMP sur plusieurs points, par exemple le fait qu’il n’a pas d’objectif de production automatique de code.

XLNU doit être d’abord compréhensible pour le non informaticien, tout en restant informatisable. Il doit donc :

- Etre assez simple pour être aisément compris par l’utilisateur dont le métier n’est pas l’informatique.
- Etre assez précis pour permettre d’organiser les besoins pour qu’ils soient informatisables (préparer l’analyse fonctionnelle informatique).

Les techniques formelles informatiques ne prennent jamais le pas sur la compréhension du système par le non informaticien. La transition de XLNU vers l’informatique formelle se fait par la « spécialisation »


Articles les plus récents

dimanche 13 novembre 2011
par  Robert Sebille

Visuels XLNU

L’ensemble des graphes des cartes générales.

samedi 12 novembre 2011
par  Robert Sebille

Concepts

Texte en construction ... Cliquez sur les vignettes ci-dessous pour les agrandir.
Plus d’information : Aide > VisuelsProcessus d’implémentation d’un logiciel applicatif
XLNU engine
Les documents au format Open Document Graphics

dimanche 23 octobre 2011
par  Antoine Désir, Robert Sebille

L’équipe

En construction ...
Robert Sebille est ...
Envoyer un courriel à Robert
Antoine Désir est ...
Envoyer un courriel à Antoine

dimanche 23 octobre 2011
par  Antoine Désir, Robert Sebille

L’origine

En construction

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 15 mars 2016

Publication

5 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
3 Auteurs

Visites

0 aujourd’hui
11 hier
48365 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés